123Steroid

Track Internet

Newsletter 123 Steroid

OVINUM (CLOMID)


OVINUM est composé de citrate de clomiphène par voie orale.
Le citrate de clomiphène n’est pas un stéroïde anabolisant mais une hormone oestrogène de synthèse qui est utilisée dans le but de lutter contre un certain nombre de dérèglements hormonaux causés par la prise de stéroïdes anabolisants.

Plus de détails


24,90 €

Disponibilité : Disponible

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité que vous pouvez convertir en un bon de 0,40 €. Vos points de fidélité.



Type : Oral
Pack : 10tabs (50mg/tab)
Substance : Clomiphene Citrate
Manufacturer : Biolab, Thailand


Ovinium plus connu sous le nom Clomid est composé de citrate de clomiphène par voie orale.
Le citrate de clomiphène n’est pas un stéroïde anabolisant mais une hormone oestrogène de synthèse qui est utilisée en bodybuilding dans le but de lutter contre un certain nombre de dérèglements hormonaux causés par la prise de stéroïdes anabolisants.

Le citrate de clomiphène est avant tout un médicament fertilisant qui a été crée pour stimuler l’ovulation chez les femmes qui présentent des difficultés pour tomber enceintes.

Cette molécule a également la propriété de stimuler la production de testostérone endogène chez l’homme à l’intérieur des testicules, par élévation de la sécrétion des hormones LH et FSH.

C’est cette dernière propriété qui intéresse les culturistes car ceux-ci subissent certains dérèglements hormonaux lorsqu’ils utilisent des stéroïdes, et surtout lorsque ces stéroïdes sont fortement androgènes.

Beaucoup d’androgènes, et surtout les plus forts comme par exemple Anadrol, ont la fâcheuse conséquence de faire chuter la production naturelle de testostérone dans le corps pendant toute la durée du cycle de stéroïdes. Cela s’explique aisément si l’on considère que l’apport d’androgènes extérieurs rend inutile la fabrication de testostérone par le corps puisque ces androgènes produit le même effet que la testostérone.

Le corps réagit donc en stoppant la fabrication de testostérone, puisqu’elle n’est plus nécessaire durant le temps du cycle.

L’ennui est qu’après la fin du cycle, le métabolisme ne relance pas immédiatement cette production de testostérone, qui est devenue dangereusement basse. Il est donc urgent de la stimuler si l’on veut éviter un grave accident du métabolisme par perte de poids et de force catastrophique.

C’est pourquoi les bodybuilders utilisent Clomid, qui déclenche la fabrication de testostérone endogène dans les testicules, et évite donc l’accident.

Les athlètes témoignent du fait qu’une dose quotidienne de 50 à 100 mg de Clomid permet de rétablir le taux normal de testostérone en 2 semaines.

Cependant, avant de commencer le traitement avec Clomid, les culturistes utilisent généralement HCG qui permet également d’augmenter la production de testostérone endogène, mais dont l’action est bien plus rapide. HCG est utilisé en premier pour remonter le taux de testostérone du sujet immédiatement après la fin du cycle, puis le traitement est poursuivi plus durablement avec du Clomid.

Le citrate de clomiphène est également un anti-oestrogène efficace.

En fin de cycle, il y a souvent un risque de gynécomastie du à la transformation des stéroïdes en oestrogène, car ces substances ont, malgré leurs effets très différents, des formules chimiques très proches.

En occupant les cellules réceptrices de l’oestrogène à la place de celle-ci, Clomid empêche l’oestrogène présente dans le corps d’agir et permet ainsi d’éviter les effets qui lui sont liés, dont en particulier la gynécomastie.
Clomid est un des rares produits cités dans cet ouvrage qui soit peu dangereux, non toxique et dépourvu d’effets secondaires.

Les bodybuilders ont rarement des ennuis avec ce produit, excepté parfois quelques flashes ou quelques troubles de la vision.

Cependant il est déconseillé d’utiliser le citrate de clomiphène sur une période de plus de 2 semaines et dans le cas où les troubles visuels précédents viennent à apparaître, il est préférable de cesser immédiatement le traitement.
Comme nous l’avons déjà dit précédemment, 50 à 100 mg pendant 2 semaines suffisent à rétablir le taux normal de testostérone dans le corps.
Clomid est fabriqué en comprimés de 50 mg, par boîtes de 10.

Fiche technique : Ovinium = Clomid.
Molécule : citrate de clomiphène.
Voie : orale.
Catégorie : stimulant hormonal.
Effets positifs : stimulation de la production de testostérone et anti-oestrogène.
Effets négatifs : néant à dose normale.
Dose : 50 à 100 mg par jour sur 2 semaines maximum.

Panier  

(vide)

Rechercher

Track Internet
Bookmark and Share