123Steroid

Track Internet

Newsletter 123 Steroid

ANAVAR 5 MG - pack 30 tabs


Anavar est composé d’Oxandrolone. L’Oxandrolone fait partie
de ces stéroïdes légers qui procurent force et assèchement avec très peu d’effets secondaires androgènes.

Plus de détails


39,90 €

Disponibilité : Disponible

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité que vous pouvez convertir en un bon de 0,60 €. Vos points de fidélité.



Type : Oral
Pack : 30 tabs (5 mg/tab)
Substance : Oxandrolone
Manufacturer : GB

 

Anavar est composé d’oxandrolone. L’oxandrolone fait partie de ces stéroïdes légers qui procurent force et assèchement avec très peu d’effets secondaires androgènes.

Ces qualités ont fait de l’oxandrolone le chouchou des femmes qui pratiquent le culturisme et le fitness.

Cette molécule est également appréciée par de nombreux haltérophiles.

L’oxandrolone est considéré comme l’un des stéroïdes anabolisants les plus efficaces pour acquérir de la force, et c’est la principale raison de son succès auprès des haltérophiles.

Beaucoup d’anabolisants ont également la propriété d’augmenter la force de l’utilisateur en augmentant le volume musculaire par synthèse protéique et rétention d’eau cumulées.

C’est un mode d’action, mais celui de l’oxandrolone est bien différent. Au lieu d’apporter de la force par augmentation de volume, l’oxandrolone optimise la force de la masse musculaire déjà existante en augmentant la force davantage à celle obtenue avec bon nombre d’autres stéroïdes anabolisants, mais sans aucune prise de masse. L’oxandrolone est par conséquent un produit sur mesure pour les haltérophiles, qu’une prise de volume n’intéresse pas et qui recherchent uniquement la force, tout en restant dans une certaine catégorie de poids.

Malgré le paradoxe que cela semble présenter, les propriétés de l’oxandrolone conviennent tout autant aux femmes qu’aux haltérophiles. En effet Anavar possède également la propriété d’engendrer par la même occasion un assèchement par combustion des graisses et un raffermissement musculaire, ce qui est très recherché par les femmes adeptes du culturisme et du fitness.
Mais ce qui fait de l’oxandrolone le produit favori de ces dames est surtout l’absence quasi totale d’effets secondaires androgènes et donc de virilisation. C’est donc un produit plus léger, tout désigné pour les femmes car il est incapable de nuire au métabolisme et aux cycles hormonaux féminins, lorsqu’il est utilisé aux doses habituelles.
Comme nous l’avons déjà suggéré, l’oxandrolone se distingue de la plupart des autres stéroïdes anabolisants par l’absence d’effets secondaires virilisants. Contrairement aux autres androgènes, il ne provoque à dose normale ni acné, ni hypertrophie clitoridienne ou raucité de la voix chez la femme, ni calvitie ou autres effets habituels.

Comme l’oxandrolone ne provoque pas de rétention d’eau, il n’y a pas de risque d’oedème avec ce produit ni d’hypertension artérielle. De plus l’oxandrolone n’a aucune influence néfaste sur la production des hormones endogènes à l’intérieur du corps : contrairement à de nombreux androgènes, elle ne désactive pas la production de testostérone naturelle durant le cycle, ce qui évite la possibilité d’un accident du à un taux trop faible de testostérone en fin de cycle. L’oxandrolone ne modifie pas non plus le taux d’oestrogène car elle ne s’aromatise que très peu en oestrogène et ne peut donc provoquer ni gynécomastie chez l’homme, ni troubles du cycle oestrogène chez la femme.

Les seuls effets androgènes indésirables que l’on constate après utilisation d’oxandrolone sont des nausées pouvant aller jusqu’à des vomissements et quelques diarrhées, ce que beaucoup d’utilisateurs acceptent en songeant à ce que peut apporter un tel produit. Cependant il n'existe qu’en comprimés qui, comme beaucoup d’autres, sont alpha-alkylés 17. Ceux qui connaissent un peu ce type de comprimés sauront qu’il s’agit d’une espèce extrêmement nocive pour le foie, qui dans certains cas extrêmes peut provoquer des lésions hépatiques pouvant dégénérer en cancer du foie.

L’utilisation de comprimés alpha-alkylés 17 est quelque chose de très sérieux et les utilisateurs prennent la précaution de ne pas prolonger un cycle d’Anavar sur plus d’un mois, au grand maximum, et à des doses raisonnables.

Les doses d’utilisation habituelles sont 10 à 40 mg par jour chez l’homme et 10 à 20 mg chez la femme, sur une période n’excédant pas un mois pour cause de toxicité hépatique.

Étant donné l’absence de prise de masse procurée par l’oxandrolone, les culturistes compensent ce manque en l’associant avec des anabolisants plus forts comme par exemple le stack Anavar + testostérone énanthate ou Déca ou Dianabol. Ce stack produit une prise de masse plus sèche et plus dense, avec assez peu de rétention d’eau. Les haltérophiles, eux, préfèrent le stack « force pure » Anavar + Halotestin qui, comme son nom l’indique, provoque un gain spectaculaire en force, accompagné d’une densification musculaire.

Anavar est l’ancienne forme de l’oxandrolone, qui n’est plus fabriquée aujourd’hui. Elle est aujourd’hui fabriquée tout simplement sous le nom d’Oxandrolone, le plus souvent en comprimés de 2,5 mg, dans plusieurs pays et notamment en Italie.

Fiche technique : Anavar.
Molécule : oxandrolone.
Voie : orale.
Catégorie : androgène.
Effets positifs : gain en force important, assèchement musculaire.
Effets négatifs : toxicité hépatique.
Dose : 25 mg/jour pour l’homme - 15 mg/jour pour la femme.

Panier  

(vide)

Rechercher

Track Internet
Bookmark and Share